Dominicale Bucheron – Dimanche 20 Mai 2018

Sur le Blog de l’Airsofteur, je vous partagerai quelques parties auxquelles j’ai participé. Le but sera d’illustrer certains sujets que j’évoque ou souhaite évoquer dans ce blog (organisation, sécurité, style de jeu, scénario, équipements, etc.). Je ne donnerai pas de noms (équipes ou joueurs) dans ces articles afin d’anonymiser mes exemples.

Aujourd’hui je vais vous parler du Fair Play et de la bonne ambiance dans l’airsoft.

Cadre de la partie

Lieu : Région montpelliéraine

Équipe organisatrice : Une équipe du sud de la France

Type de terrain : forêt méditerranéenne – garrigue

Style de partie : Partie dominicale

Nombre de participants : ~ 35 airsofteurs (ça commence à faire un petit nombre)

Déroulement de la partie

On s’est retrouvé sur le terrain en début de matinée (vers 9h30). Nous étions 4 de mon association de présents. Pour une fois on avait décidé de préparer l’intégralité du matériel la veille. C’est à dire : gilets prêts avec les chargeurs dessus, les chargeurs chargés, la communication de prête, les billes et le gaz dans un sac de transport, etc. Et je dois avoué que c’est assez cool d’arriver sur le terrain et de n’avoir plus rien à faire à part sortir les répliques de leurs sacs et mallettes de transport. En plus, on testait notre nouvelle tenue associative de « mercenaire contractor ». Cette tenue comprend une chemise rouge à carreaux qui à priori nous fait ressembler à des bûcherons. Mais au moins on est unique et on voit bien qu’on est dans la même équipe.

Tenue Bucheron

Lors de la journée plusieurs parties ce sont enchaînées (des parties de 45 minutes à 1 heure 15 minutes). On a pu faire des deathmatchs et des captures de points, signalés par des drapeaux. La capture de point était plus un prétexte au jeu et il n’y avait pas de score, c’était pour dynamiser et scénariser le jeu.

Fair-Play et bonne ambiance

Il se trouve que l’organisateur reprenait l’airsoft, après un long arrêt et ne voulait pas devoir traiter les problèmes qu’on peut rencontrer malheureusement trop souvent dans l’airsoft : suspicion de triche, non respect des règles, etc. Il nous a donc demandé d’avoir un jeu intelligent et respectueux. Eh bien, l’intégralité des 35 joueurs (ça en fait beaucoup) ont appliqué parfaitement cette seule et unique règle.

C’est ce point là que je veux mettre en avant, ici. Dès qu’il y avait un joueur qui se faisait touché il criait OUT bien distinctement et des fois (quand c’était mérité) il n’hésitait pas à féliciter l’adversaire pour son action ou son tir. Si in joueur prenait une bille de trop, s’il était déjà OUT par exemple, il se re-manifestait et l’autre joueur en face s’excusait. Au moindre doute ou en cas de litige entre 2 joueurs la situation était immédiatement désamorcée, ce qui éviter toute escalade. A la fin de la journée, tout le monde avait passé une bonne journée. Personne n’avait gagné personne n’avait perdu, tout le monde s’était amusé et tout le monde avait le sourire.

C’est vous en tant que joueurs qui êtes acteurs de ces démarches qui rendent meilleures nos journées à gambader dehors et à se tirer des billes dessus. Il est donc important que vous communiquiez plus autour des bonnes pratiques et que vous les appliquiez afin que tout le monde puisse s’amuser comme nous avons pu nous amuser ce week-end.

Sécurité

Encore la sécurité ? J’en parle souvent parce que c’est important et j’en remets une couche ici ;).

Ce week-end une personne ne portait malheureusement pas de grille de protection pour la bouche et s’est pris une bille qui lui a cassé une dent. Eh oui, en 6 ans d’airsoft j’ai vu que deux fois ce type d’accident et c’était en 2018. C’est sûr que ça fait un peu réfléchir. Personnellement, je porte tout le temps ma protection buccale et je recommande fortement que tout le monde en fasse autant.

Si vous voulez avoir plus d’informations sur l’équipement indispensable à l’airsoft je vous invite à aller lire cet article.