Le Joule Creep

Vous ne connaissez pas le Joule Creep ? Comme beaucoup d’airsofteurs vous n’en avez pas entendu parler ou pour vous c’est juste une légende ? Eh bien sachez que ça fait quelques années que le Joule Creep est connu des airsofteurs. Notamment des joueurs utilisant des fusils de précision ou DMR. Le terme Joule Creeping est également des fois utilisé en airsoft.

Dans cet article je vous expliquerai ce qu’est le Joule Creep simplement et de manière plus scientifique. Puis je vous présenterai quelques tests que j’ai pu réaliser pour démontrer l’existence de ce phénomène.

Qu’est-ce que le Joule Creep ?

Pour commencer, comme j’ai l’habitude de le faire, je vais demander à mon ami Wikipedia ce qu’est le Joule Creep. A l’heure à laquelle j’écris cet article, il n’existe pas encore de page Wikipedia relatant du Joule Creep. Je vais donc vous donnez ma définition de ce phénomène.

Le terme Joule Creep est composé de 2 mots :

  • Joule : qui est une unité permettant la mesure d’une énergie. Dans le système international le Joule équivaut à 1kg m2 s−2. Je reviendrai là-dessus dans la partie scientifique de cet article.
  • Creep : mot anglais signifiant ramper ou grimper (ici grimper correspond plus à l’image)

Le Joule Creep est donc le fait de « grappiller » des Joules sur sa réplique. Mais comment on fait ça ? Il suffit d’augmenter le grammage de sa bille de jeu par rapport à celui utiliser dans le passage au chrony. Mais c’est ce que tout le monde fait ! C’est horrible !

Eh oui oui oui ! Tout le monde ou presque fait du Joule Creep. Le principe est simple la bille de 0.20g est propulsée à une vitesse (que l’on mesure en FPS) ce qui dégage une énergie (mesurée en Joule). Si jamais on augmente la masse de la bille (0.30g par exemple) la vitesse va légèrement diminuer mais l’énergie va elle, augmenter.

Prenons l’exemple qu’un Youtubeur utilise pour expliquer le Joule Creep. Si par exemple je lance de toutes mes forces une balle en mousse sur quelqu’un, puis une boule de pétanque (qui a une masse bien supérieure) ; laquelle des deux fera le plus de dégâts ? Imaginez vous que les deux fassent la même taille. Il parait bien évident que la boule de pétanque va être plus dévastatrice. Eh bien voilà, c’est pareil avec nos répliques. Si je tire une bille de 0.20g à une certaine force et qu’ensuite j’en tire une de 0.30g, elle fera plus mal. Ici la réplique lance la bille dans les 2 cas de toutes ses forces.

Si on mesure l’énergie dégagée par la réplique avec une bille 0.20g puis avec une bille plus lourde on verra l’énergie augmenter. Cette augmentation n’est pas proportionnelle et dépend de plusieurs facteurs. Cette augmentation variera selon les répliques, les systèmes de répliques (AEG, PTW, GBB, HPA, etc.), la qualité des billes, la qualités des composants internes, la température, etc. Elle peut donc être négligeable dans certaines conditions et très importantes dans d’autres (vous aurez quelques exemples dans mes tests plus bas).

Le Joule Creep est donc cette augmentation de puissance dégagée par la réplique quand on augmente la masse de la bille. Sachant qu’il est plus important plus on augmente la masse de la bille par rapport à la bille de référence.

Explication scientifique

J’enfile ma blouse blanche, je prends mon air sérieux (oui oui ça m’arrive), je mets mes cheveux en bataille, je monte dans ma DeLorean et c’est parti !

doc back to future

On va utiliser la formule de l’énergie cinétique qui est : E_c = \frac{1}{2}\, m\, v^2

Je vais vous détailler les éléments de la formule :

    • Ec : le symbole de l’énergie cinétique qui est exprimée en Joule.
    • m : la masse de la bille pour nous dans l’airsoft exprimée en Kg.
    • v : la vitesse du projectile exprimée en m/s. Ici nous pouvons voir qu’elle est mise au carrée.

Vous voyez que la vitesse est exprimées en m/s (unité du système international) on utilise habituellement un dérivé en voiture le Km/h, alors pourquoi on utilise les FPS (feet par seconde) en airsoft ? En plus, on utilise une unité de vitesse pour quantifier la puissance alors que l’énergie en Joule correspond plus au besoin.

Je vais prendre un de mes tests réalisés pour illustrer la prise de puissance de ma réplique :

Mon VSR-10 est réglé à 1.8J à la bille 0.20g soit 440 FPS. Si je mets ma bille de jeu soit de la 0.40g (soit 0.0004 Kg), il tombe à 330FPS (soit 100.584m/s) ce qui fait une fois la formule appliquée : 1/2*0.0004*(106.68)²=2.02J. Mon chrony m’indique bien 2.02J.

vsr-10-g-spec

On voit ici clairement que mon VSR a eu un gros gain de puissance. Pour m’assurer d’être dans les règles, il est réglé de manière à ne pas dépasser (ici effleurer) les 2Joules de la réglementation française. Ce gain est appelé Joule Creep et est tout à fait logique. En augmentant par 2 la masse de ma bille ça n’a pas diminué proportionnellement la vitesse de celle-ci elle a donc gagné en puissances. En faisant un test à la 0.43g je dépasse les 2 joules et atteint 2.11J.

Tests personnels

Vous pourrez retrouver mes tests avec différents types de répliques (AEG, PTW, HPA et GBB) dans un nouvel article qui sortira courant Janvier 2019.

Mes solutions contre le Joule Creep

Il faut sensibiliser les airsofteurs. Notre loisir est basé sur le fair play, donc si tout le monde connait l’existence de ce phénomène de nombreux joueurs prendront tout seul les mesures nécessaires pour palier le problème. Un des problèmes du Joule Creep c’est que c’est un phénomène pas connu de la majorité des pratiquants de la discipline.

Je propose que les passages au chrony se fassent en Joules et à la bille de jeu. On veut connaître la puissance de nos répliques, une unité de mesure de l’énergie correspond bien au besoin, le Joule. En plus, c’est une énergie qui réglemente légalement nos répliques à 2 Joules. On a pu voir dans mes tests qu’une réplique réglée à moins de 2 Joules à la bille de référence (0.20g) peut dépasser les 2 Joules à la bille de jeu. Et donc ne plus respecter la réglementation et faire un peu plus mal.

Il peut être difficile, sur un point de vue organisationnel de mettre en place une telle procédure de test. Il faudrait avoir plusieurs chrony ou faire des ordres de passage. Une solution serait donc peut-être d’utiliser des billes de référence plus lourdes, par exemple 0.30g. Ceci permettrait de s’assurer que tous les joueurs jouant avec des grammages inférieurs ou égaux ne soient pas « hors la loi » et ceux jouant à la 0.33g (qui sont rares) soient plus proche de la bille de référence et que l’effet Joule Creep soit moins important. Les joueurs sniper devraient tout de même passer à la bille de jeu et ne pas dépasser les 2 Joules réglementaires.

Voici le tableau que je propose, basé sur quelques standards associatifs (Tableau Puissances Distances):

Tab Puissance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *