Les différents styles de parties d’airsoft

L’airsoft est une discipline avec une grande diversité. Il existe de nombreuses équipes, presque autant de tenues que de joueurs, des répliques en tout genre. Et bien évidement des styles de parties d’airsoft variés.

Je vais vous présentez ici les styles les plus communs et les plus connus. Je les illustrerai par des exemples pour que ça soit plus parlant.

Types de parties d’airsoft

En airsoft, on retrouve deux types principaux de parties les OPs et les parties dominicales. Celles ci vont pouvoir ensuite respecter un ou plusieurs thèmes que vous retrouverez plus bas.

Partie d'airsoft

Partie dominicale

Comme son nom l’indique, il s’agit là de parties jouées généralement le dimanche. Mais la vulgarisation de ce terme représente maintenant un style de partie d’airsoft à part entière. Il s’agit d’événements organisées par une équipe sur leur terrain le dimanche. Ces parties vont s’étaler sur l’intégralité de la journée du début de la matinée jusqu’en fin d’après-midi. L’équipe organisatrice va donc établir ses règles (sécurité, distances d’engagement, puissances, etc.), gérer les participants et mettre en place les scénarios.

En général ces journées se présentent de la manière suivante : En début de journée un deathmatch (ou autre speedgame) pour s’échauffer. C’est une partie dans laquelle deux équipes s’affrontent pendant un temps donné. Le but est de permettre aux joueurs de se mettre en jambes et de découvrir le terrain. Ensuite des scénarios  sont proposées par l’équipe organisatrice selon le nombre de participants, les possibilités du terrain, l’envie des joueurs, etc. Il y a également une pause repas à midi où les airsofteurs en profitent pour manger (oui oui, c’était peut-être pas évident donc je précise),  se reposer, préparer leur équipement pour l’après-midi, réparer les panes (ça arrive malheureusement trop souvent) et discuter (d’airsoft pour changer).

OP

Les OPs sont des parties d’airsoft se déroulant en général sur plusieurs jours. Même si des fois, nous pouvons voir des OPs se dérouler sur une seule journée. En général c’est un type de partie qui est destiné à des airsofteurs habitués et possédant déjà un bon équipement. Ces parties sont organisées par une ou plusieurs équipes. Elles demandent une préparation bien plus importante qu’une dominicale classique. Les organisateurs vont devoir définir le thème ou les thèmes de la partie ; recenser les joueurs intéressés ; constituer les équipes ; trouver des bénévoles pour l’organisation et la gestion de l’événement ; gérer l’hébergement des joueurs (pour les OPs sur plusieurs jours) ; acheter le matériel nécessaire au bon déroulement de la partie ; définir les objectifs ; etc. Comme vous pouvez le constater ça demande une très bonne gestion de la part des organisateurs et beaucoup de temps, alors respectons leur travail.

En tant que participant, il faut prévoir le matériel en conséquence. Il faut avoir de quoi dormir et manger (tentes, duvets, douche portable, réchauds, nourriture, eau, etc.). Il faut préparer son équipement de jeu pour plusieurs jours (batteries, consommables, communications, lampes, etc.). Et il faut avoir une tenue adéquate au thème de l’OP et aux conditions météorologiques. En effet, j’ai pu faire les frais de me pointer à une OP dans les Landes, lors d’un week-end de très fortes pluies, dans ma tenue standard (celle d’un Montpellierain qui a chaud en jouant) ; Eh bien on était bien trempés. Je ferai une check-list détaillée du matériel nécessaire pour une OP.

Thèmes de parties d’airsoft

Les parties dominicales ou les OPs respectes quelques thèmes. Je vais vous présenter ici les thèmes les plus communs.

Partie speedgame airsoft

Partie scénarisée

Une  partie scénarisée contient un fil rouge tout comme dans un film ou un jeu vidéo. Il s’agit de parties qui s’étalent en général sur une journée. Les différentes équipes sont différenciées par un dresscode précis. Un background est généralement intégré au fil rouge. Mais qu’est-ce qu’un background ? C’est tout une histoire (fictive ou inspirée de faits réels) qui place le contexte du scénario joué.

On pourrait par exemple imaginer une partie avec 2 équipes se battant pour des territoires sur lesquels ils distribuent leurs drogues. On placerait donc un contexte dans une guerre entre gangs de narcotrafiquants. Les 2 équipes auraient des tenues qui permettraient de les différencier et les associer à leurs gangs. Et tout au cours de la journée ils auraient des objectifs tels que : prendre le contrôle de points stratégiques (sites de revente, laboratoire de synthétisions, plantation, etc) ; éliminer des chefs ennemis ;  rassembler l’argent, fruit de la vente de drogues ; trouver des indics ; etc.

Milsim

Il s’agit là de simulation militaire. Les joueurs vont donc s’équiper avec du matériel RD, mettre en place des stratégies militaires, communiquer avec la gestuelle professionnelle, etc. Il s’agit le plus souvent de passionnés qui recherche à s’approcher de situation en conservant le côté ludique de l’airsoft. Le but reste toujours de s’amuser. Dans ce genre de partie on peut même retrouver des véhicules, que ce soient de simples voitures de transport ou des chars voire même des hélicoptères. La plus grande OP Milsim connue en Europe est Borderwar, je vous invite à y jeter un coup d’œil. Les moyens mis en oeuvre sur cette OP sont impressionnants.

Speedgame

Cette catégorie représente un ensemble de parties rapides. On retrouve ce genre de parties dans d’autres activités telles que le paintball et les jeux vidéos, par exemple. Il en existe une très grandes quantités et tout le monde peut en inventer sans limite. J’ai envie de dire qu’il suffit que plusieurs équipes puissent s’affronter, s’amuser et que des règles soient définies. On retrouve souvent ce genre de partie lors de dominicales. Elles permettent de rendre le jeu dynamique, d’éviter aux joueurs « outs » de s’ennuyer et de retourner en jeu rapidement.

On retrouve notamment des deathmatchs, des captures de drapeaux, des contrôles de points etc. En général les parties sont limités en temps et par des objectifs. L’équipe ayant le plus de points à la fin du temps ou remplissant l’intégralité des objectifs est déclarée vainqueur. Lors de certains jeux aucun vainqueur n’est déclaré le but étant principalement de s’échauffer, découvrir le terrain et principalement s’amuser.

Role Play

Le Role Play est un thème qui sera forcément combiné à un autre. Il va permettre d’enrichir les parties scénarisée et Milsilm. En effet, le RP va demander aux airsofteurs de jouer avec des tenues qui correspondent aux thèmes des scénarios, de simuler les blessures en jeu, d’adopter des accents ou comportements liés à leurs rôles, d’être diplomates en évitant d’engager le combat pour résoudre des situations conflictuelles, etc. Vous connaissez peut-être les jeux de rôles plateaux où il faut se mettre dans la peau du personnage qu’on incarne. Eh bien là c’est la même, sauf qu’en plus si vous voulez que votre personnage coure pour éviter le combat, il ne vous suffira pas de lancer des dés il va falloir s’y mettre !

Vous pourrez retrouver mes propositions de scénarios ici.